Entrées valenciennes

Entrées valenciennes

0 1449

La grande majorité des voyageurs séjournant dans nos appartements en location à la journée à Valence, ont une première question qui est de savoir où manger une bonne paella et la cuisine de Valence en général, pour cela, nous essayons de vous guider sur le blog afin que vous puissiez déguster la vraie nourriture de Valence.

Aujourd’hui, nous allons parler des entrées valenciennes que vous pouvez trouver dans la capitale de Valence.

La Communauté Valencienne est une zone géographique de grands contrastes, où seule la province d’Alicante a une plus grande diversité géographique et gastronomique que certains pays européens.

En raison du poids qu’a la campagne de Valence, il est clair que la première mention devrait être pour la salade de Valence. Tomates du Perelló ou oignons de L’Horta Nord convertissent la salade de Valence en un élément gastronomique apprécié dans toute l’Espagne.

L’hiver la campagne valencienne offre une variété de plats tels que des entrées dérivées par exemple de l’artichaut et de l’aubergine et la nuit de nombreux valenciens préparent une bouillie calorique avec pommes de terre, haricots verts et oignons.

Nous trouvons aussi dans le garde-manger de Valence la saucisse locale. Ne manquez pas l’occasion d’essayer une saucisse de Pâques (« longaniza de Pascua » ) et saucisse de riz (« morcilla de arroz »), oignon et pain. Vous pouvez également essayer la «sobrasada » saucisse épicée traditionnelle, puisqu’entre la Marina Baja et Marina Alta il y eut une grande population de majorquins.

Dans les entrées les viandes peuvent être utilisées, par exemple dans les « figatells » un produit propre à la zone de Pego ou les boulettes de viande «albóndigas » de la région de la Ribera.

La consommation de salé à Valence est également très importante, œufs de poisson ou morue séchée, font partie de l’alimentation à Valence, et donnent lieu à de nombreux plats comme l’ « esgarraet » ou la « titaina ».

Les « cocas » de Valence sont des sortes de gâteaux à base de farine qui peuvent être sucrés ou salés. Dans la ville de Valence il n’est pas difficile de trouver ces gâteaux dans les boulangeries et les bars, mais là où le « coca » est en train de devenir une religion omniprésente est dans la région de la Safor et de la Marina Alta, étant pratiquement le plat principal dans de nombreux restaurants de la région.

Les « cocas » salés sont diverses, avec par exemple de la tomate, de l’oignon avec des petits pois, du thon séché ou des sardines, très caractéristiques de la région du Perello.

Coca Valenciana

En ce qui concerne les « cocas » sucrés, la « coca de llanda » est très facile à acquérir dans une boulangerie dans la ville de Valence.

A Living Valencia en plus de gérer la location à la journée d’appartements avec les services d’un hôtel à Valence, nous essayons aussi d’aider le voyageur afin de rendre votre voyage le plus productif possible, par conséquent, au moment du check-in nous vous fournirons toutes les informations nécessaires pour déguster d’authentiques plats valenciens.

A Valence, on peut encore déguster une authentique cuisine de Valence dans de nombreux restaurants de la ville, vous pouvez par exemple essayer un « esgarraet » ou « figatell » dans des restaurants comme « Bodegó de la Sarieta », la « Riúa », « restaurante Belmonte », « Zacarías », « J.M. » ou « Restaurante Aquilino ». La nouvelle vague de la gastronomie à Valence ne renonce pas à ses origines et dans des restaurants comme « Ricard Camarena » ou « Mard’Avellanes », vous pourrez déguster de la tradition valencienne jusqu’à de la cuisine d’avant-garde.

TAMBIÉN TE PUEDE INTERESAR

SIN COMENTARIOS

Deja un comentario