Bientôt la Tomatina!

Bientôt la Tomatina!

La tomatina :

La Tomatina est une des fêtes les plus célèbres d’Espagne. Elle se tient tous les ans dans la petite ville de Buñol située au centre de la Communauté de Valence. La fête consiste notamment en une gigantesque bataille de tomates. Elle a été déclarée en 2002, fête d’intérêt touristique international.

Et en effet, avec la Saint Firmin de Pampelune, c’est la fête en Espagne qui accueille le plus d’étranger, en particulier des anglais, des américains et beaucoup d’asiatiques. Impressionnant… pour une fête qui à l’origine n’était qu’une petite bataille de tomates non officielle entre jeunes du village.

rues remplies d'un jus de tomate visqueux juste après la Tomatina

Déroulement :

La fête se déroule chaque année le dernier mercredi d’août, soit cette année 2015, le 26 août. Elle commence à 11h lorsque vous entendrez un tir. Elle se termine à 12h au second tir. Pendant cette heure se déroulera une intense bataille de tomates. Des camions seront chargés de vous approvisionner en précieux légumes.

 

Les règles à respecter :

Pour un déroulement sans incident, il vous sera demander de respecter scrupuleusement quelques règles qui relèvent du bon sens:

– ne pas venir avec des bouteilles ou des objets durs et encore moins les lancer – ne pas déchirer ou lancer de T shirt que ce soit le vôtre ou celui des autres

– Il est impératif d’écraser les tomates avant de les lancer – Arrêter définitivement de lancer des tomates une fois que vous avez entendu le second tir à 12h pétantes

– Maintenir une distance de sécurité avec les camions approvisonneur

– Suivre les instructions du staff de la Tomatina

un jeune reçoit des giclées de jus de tomate en pleine tomatina de bunol

Guide de survie :

Porter de vieux vêtements: un conseil de bon sens. Il est absolument certains que vos vêtements serons très, très sales après la Tomatina. Mieux vaut prendre des vêtements que vous pouvez vous permettre de jeter ou du moins qui se lavent facilement et qui ne craignent pas l’eau.

Avoir des vêtements de rechange : A la fin de la Tomatina, il y a fort à parier que vous serez très sale. Vous aurez donc besoin de vêtements de rechange : prenez donc un sac avec tout en double. Notez qu’on peut vous refuser dans les transports en commun si vous êtes trop sale.

Se protéger les yeux : C’est d’ailleurs une des recommandations les plus insistantes des organisateurs. La tomate est acide. En avoir dans les yeux est assez déplaisant, et encore plus… si vous portez des lentilles. Vous verrez de nombreuses personnes venir avec des lunettes de plongées que vous pourrez tout aussi bien acheter sur place.

Amener un bon shampoing : après la Tomatina, vos cheveux seront totalement souillés par le jus et la graisse de tomate. Pas toujours facile à enlever… mieux vaut avoir un shampoing adéquat, d’autant plus qu’encore une fois, on peut vous refuser dans les transports en commun si vous ne vous êtes pas bien lavé.

Se protéger la tête : certains diront que ça va à l’encontre de l’esprit de la fête (qui consiste à se salir le plus possible), mais quel bonheur cela peut être d’avoir un couvre-chef. Cela vous évitera d’avoir les cheveux trop salis, ce qui est appréciable et vous protégera le visage d’une partie des tomates.

Ne pas se poster trop près du poteau à jambon : un jambon est accroché à un poteau graissé. Lorsque quelqu’un décroche le jambon, c’est le départ de la Tomatina (Si c’est vous qui décrochez le jambon, vous pouvez le gardez).
Cependant, je déconseille de se poster près du poteau du jambon car la foule va s’y amonceler. Dans cette zone, en plus d’être bousculé, il faudra donc vous battre pour récupérer les tomates des camions.
Aucun n’intérêt donc de se poster dans cette zone, à moins que vous ayez reçu un entraînement de commando qui vous permettra d’être l’heureux gagnant du jambon.

Tomatina de Bunol. Les gens sont venus en maillot de bain et lunnettes de plongée

Histoire :

La fête prend pour origine un événement de 1945. Les jeunes de l’époque avaient pris pour habitude de se rassembler sur la place du village en été où avait lieu des concerts et de nombreuses animations.
Un jour, alors que les jeunes été plus nombreux qu’à l’habituel et que les gens se bousculaient pour participer aux animations, une grande bagarre éclata. Le hasard fit qu’un marchand de légumes se trouvait non loin et ses tomates furent utilisées dans la bagarre. La police arriva et sépara les jeunes échaudés. L’incident ne s’arrêta pas là puisque personne ne put oublier cette grande bataille de tomate orgiaque et l’été suivant, les jeunes se regroupèrent de nouveaux pour renouveler l’événement.
Mais cette fois ils amenèrent leur propres tomates.
La Tomatina Naquit malgré les réticences des autorités locales qui les ont interdites pendant longtemps… sans grand succès.
EN 1970, comprenant l’intérêt touristique de la Tomatina, la fête fut officialisée, ce qui permit de l’encadrer davantage et d’y apporter les quelques règles citées plus haut.

 

La Tomatina en chiffres :

– 120 000 kg de tomates seront acheminées pour les fêtes

– 20 000 participants sont attendus (alors que bunol ne compte que 10 000 résidents)

– 12 000 000 de tomates seront lancées !

 

Hébergement :

Le site de la Tomatina propose des forfaits comprenant l’entrée ainsi que l’hébergement de la veille de la bataille. Cependant Buñol est une petite ville et les places sont donc assez limitées. Une bonne solution est donc de prendre une chambre à Valence. Valence n’est situé qu’à un peu plus d’une heure de route de Buñol et les liaisons entre les deux villes seront renforcées à l’occasion de l’événement.

Accès :

Le bus :  vous pouvez accéder à Buñol en bus depuis Valence, Barcelone, Madrid et la Costa Blanca assez facilement.

La voiture : vous pouvez également vous rendre à Bunol en voiture, mais garder à l’esprit que le jour de la Tomatina, la ville est fermée à la circulation automobile à partir de 7h et garer sa voiture n’est pas forcément très aisé.

Le train:  il est possible de se rentre à Bunol en train depuis Valencia grâce à la ligne C-3 qui relie Valencia San Isidre et Buñol
Achat des billets :

Les ventes de billets sont font exclusivement sur internet sur le site de la Tomatina de Bunuel. Plusieurs formules sont proposées. Vous pourrez acheter également votre hébergement de la veille et votre ticket de bus.

 

Suivre la Tomatina en direct !

Cette année, il sera possible de vivre la Tomatina en direct, à la première personne grâce à un animateur muni d’une Go pro. A suivre sur le site : latomatina.info .

TAMBIÉN TE PUEDE INTERESAR

SIN COMENTARIOS

Deja un comentario