Les plats typiques de Valence

Les plats typiques de Valence

0 16124

L’Espagne est un pays où la gastronomie a une grande importance dans la culture, pour le plus grand régal des touristes et des expatriés.
En effet, les espagnols possède des terres et un climat globalement très favorable à l’agriculture. L’Espagne peut également compter sur un savoir-faire unique en termes d’élevage. De plus la diversité des climats et des topographies permettent aux producteurs de travailler une grande variété de produits. Mais, surtout l’Espagne est un pays qui a connu de nombreuses influences exogènes au fils des siècles. Les occupations phéniciennes,romaines et maures, ainsi que la colonisation espagnole en Amérique, en Afrique et en Asie ont considérablement influencé la culture espagnole et enrichi la gastronomie espagnole de nouveaux produits et de nouvelles techniques de cuisine.
Aujourd’hui, chaque région possèdent ses propres spécialités, selon son climat,ses terroirs, ses traditions et ses influences culturelles. Valencia, elle, est surtout connue pour être la ville par excellence de la paella et de la horchata de chufa, deux spécialités qui ont germé sur ses terres. Cependant, de nombreuses autres spécialités typiques, un peu moins connues des français, existent et elles valent tout autant le détour que la célèbre paella valenciana. Voici une liste des différentes spécialités valenciennes qui pourront ravir vos palais et que vous devriez certainement goûter pendant votre séjour:

 

Les paellas:

Paella Valenciana typique
La paella Valenciana, la paella originelle.

On commence par la plus connue des spécialités de Valence: la paella.
C’est surement la spécialité culinaire la plus emblématique de la région. La paella est né à Valencia au XVIIIème siècle. Il s’agissait à l’origine d’une préparation faite à partir du riz rond des rizières voisines de l’Albuferra et de viande des animaux de la basse-cour (lapin, poulet, canard). un siècle plus tard, un forgeron de la communauté valencienne a élaboré la première paellera (sorte de grande poèle en fonte utilisée pour l’élaboration de la paella). Cet ustensile idéal pour la cuisson de la paella s’est rapidement généralisé. Aujourd’hui, il existe de nombreuses recettes différentes de paella, mais certains valenciens ne reconnaissent le nom de paella qu’à la paella valenciana origelle, à base de lapin et poulet ou canard, tomates, haricots, piment et safran. Cependant, vous pouvez dégustez sans souci les autres paella de Valence.La paella de marisco, faite à base de divers fruits de mer est également assez typique. La paella de arroz negro est délicieuse également. il s’agit de paella à base de fruits de mer et notamment de seiche. la particularité de cette dernière paella est que le riz est noir car il est cuit dans l’encre de seiche.
Pour savoir où manger une bonne paella à Valence, n’hésitez pas à lire mon article: « la meilleure paella de Valencia et du monde entier« .

 

La fideua:

plat typique de Valencia, la fideua ressemble beaucoup à la paella. Elle est souvent accompagnée de fruits de mers.
la fideua un plat typique à base de vermicelle ressemblant beaucoup à la paella

Il s’agit d’une spécialité de Valencia. C’est le plat par excellence des pêcheurs. Il est très semblable à la paella de marisco mais ici, le riz est remplacé par du vermicelle cuit dans un bouillon de poisson. Comme la paella, la fideua est typiquement préparée et cuite dans una paellera.

 

les tapas:

bBravas En soit les tapas ne sont pas un plat. Il s’agit plutôt d’une tradition: au lieu de commander un plat chacun, les espagnols aiment parfois « tapear », c’est-à-dire commander plusieurs plats, souvent de spécialités locales à partager. Les tapas sont propres à l’Espagne, plus qu’à Valence spécifiquement, bien que Valence possède son lot de tapas traditionnelles comme les patatas bravas, pomme de terre frites dans l’huile d’olive, servies avec une sauce au piment et la sauce aïoli typique de Valence. Outre les patatas bravas, on trouve beaucoup à Valence, de tapas à base de produits de la mer (moules, huitres, seiches, calamars…) ou de haricots (michirones) et de piment (Esgarraet). Les quartiers de Russafa et du Carmen sont idéals pour aller déguster de bonnes tapas.  

All i pebre:

un plat d'all i pebre, à base de morue frite dans l'huile avec des amendes et de l'ail
L’all i pebre est une recette conçue par des pêcheurs de l’Albuferra à base de morue.

L’All i pebre est un ragoût à base d’anguilles. C’est un plat typiquement valencien né dans les alentours du lac Albufera. En effet, Les anguilles sont très abondantes en été dans le parc Albuferra d’où l’idée du plat, créé par des pêcheurs à qui l’ont doit d’ailleurs de nombreuses spécialité de Valence.
Dans l’all i pebre, Les anguilles sont cuites à l’huile avec de l’ail, du piment et des pommes de terre. Le plat originel etait préparé dans une marmite ou dans une casserole en fonte. Le meilleur endroit pour manger un all i pebre est certainement le parc Albuferra et notamment les restaurants du bord de mer. Je citerais aussi le restaurant Casa Baina dans le parc Albuferra, et le restaurant Redoli à Palmar. A Valence, même Le restaurante Barbados à Valencia est également une adresse de choix. En effet le Barbados a gagné la 6ème édition du concours d’All i pebre de Palmar qui s’est tenu cette année. Le concours regroupait plus de 200 professionnels de la restauration. Une belle performance donc…

 

L’Esgarraet:

Esgarraet o esgarradet. Koketo

L’Esgarraet est encore un plat très typique de la Communauté de Valence. Il s’agit d’une sorte de salade à base de morue, servie avec du piment rouge et de l’ail cuits à l’huile d’olive. A Valence, l’Esgarraet est très populaire en tapas ou en entrée. Certaines variantes incluent également de l’aubergine. On appelle alors le plat un « Espencat ».

 

Le turrón:

Turron on Saucer 2
le turrón est une célèbre confiserie espagnole. Il est facile d’en trouver de toute sorte dans n’importe quelle ville d’Espagne. Cependant, il s’agit d’une spécialité des région de Valence et d’Alicante où encore de nos jours, est produit la majorité du turrón. Le turrón est une préparation à base d’amende, de miel, de blanc d’oeuf, et de sucre. C’est un nougat typique. En Espagne, il est principalement consommé pendant les jours de fête et en particulier à la période de noël. Parfois également, il accompagne le café. Du fait de sons succès, de nombreuses variantes de turrón ont été développé tantôt à base de chocolat, tantôt à base de fruit sec ou de noix de coco.

 

La horchata:

Une horchata accompagnée de fartons
Une horchata accompagnée de ses fartons

Il s’agit de la boisson emblématique de Valence, à base de lait de souchet (chufas). Le goût est surprenant et désoriente souvent les palais français. A déguster sans modération dans une des horchaterias de Valence, en particulier la horchateria Santa Catalina ou dans la rue si vous croisez une horchatera avec son charriot à horchata (La horchata de chufa: spécialité de Valencia).

 

La agua de Valencia:

Photo d'agua de Valencia comme on la sert typiquement à Valence
trois verres et la cruche de Agua de Valencia

Le cocktail typique de Valence, à base de cava (vin pétillant), de gin, de jus d’orange et de vodka. Attention où vous l’achetez cependant. Beaucoup d' »aguas de Valencia » dans les bars n’ont d’agua de Valencia que le nom. Si vous voulez boire une authentique agua de Valencia, je peux vous conseiller le café de la Seu, le café de las horas, ainsi que la café Madrid. Ce dernier lieu est le café où le cocktail a été inventé. (la agua de Valencia: spécialité de Valencia).

TAMBIÉN TE PUEDE INTERESAR

SIN COMENTARIOS

Deja un comentario